browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Une belle statue acéphale découverte à Taposiris Magna

Posted by Sethy on jeudi, 06 mai 2010

Les archéologues fouillant à Taposiris Magna, à 45 km à l’ouest d’Alexandrie, ont découvert une statue colossale acéphale en granit d’un roi de l’époque ptolémaïque encore non identifié et la porte originale au temple – un des quatorze temples supposés avoir contenu un morceau du corps du dieu Osiris.

TP Z.Hawass et K. Martinez.jpg

La sculpture monumentale, qui est l’image traditionnelle d’un pharaon égyptien portant le pagne, pourrait, selon l’homme au chapeau qui ne fournit aucune preuve de ce qu’il avance, représenter Ptolémée IV, le pharaon qui a construit le temple de Taposiris Magna. Dans une déclaration publiée par le SCA, Zahi Hawass dit que la statue est très bien conservée.

TP Statue acephale.jpg

L’équipe dominicaine et égyptienne qui travaille à  Taposiris Magna a découvert la porte originelle du temple, située sur son côté occidental. En Egypte pharaonique le temple était nommé Per-Ousir, signifiant « la place d’Osiris ». Quand le dieu Seth a tué Osiris, il l’a coupé en quatorze morceaux qu’il a disséminés un peu partout en Egypte. Ce temple (un parmi les 14)  est censé avoir contenu l’un des morceaux.  

L’équipe a aussi trouvé des dalles de calcaire, qui ont dû marquer l’entrée du temple. L’une d’elles,  explique Hawass, porte des traces indiquant que l’entrée possédait une série de statues de sphinx semblables à celles de l’époque pharaonique.

TP Entree temple.jpg

L’équipe, menée par Kathleen Martinez, a commencé des fouilles à Taposiris Magna il y a cinq ans pour tenter de localiser le tombeau des amants bien connus, la Reine Cléopâtre VII et Marc Antoine. Il existerait quelques indices qui suggèrent que la dernière Reine de l’Egypte n’ait pas été ensevelie à l’intérieur du tombeau construit à côté de son palais royal, qui est maintenant sous le port oriental d’Alexandrie.

Hawass a déjà salué la découverte comme un succès, indépendamment du résultat : « si nous découvrons le tombeau … ce sera la découverte la plus importante du XXIe siècle. Si nous ne découvrons pas le tombeau … nous aurons fait des découvertes majeures ici, à l’intérieur et à l’extérieur du temple. »

 

 

Zahi Hawass a indiqué que dans les cinq dernières années, la mission a découvert une quantité de statues royales sans tête, qui peuvent avoir été soumises à la destruction pendant les ères byzantine et chrétienne. Une collection de têtes représentant la Reine Cléopâtre (???) a été aussi découverte avec 24 pièces de monnaie métalliques à l’effigie de la reine.

 

Derrière le temple, on a découvert une nécropole, contenant beaucoup de momies de style gréco-romain. De précédentes fouilles, dit Hawass, montrent  que les momies ont été enterrées  le visage tourné vers le temple, ce qui signifie, selon lui,  « qu’il est probable que le temple a contenu la sépulture d’une personnalité royale significative, probablement Cléopâtre VII ».

© CSA